Les 4 clés du bien-être intérieur

24 janvier 2021 | Bien-être, Développement personnel | 0 commentaires

Aujourd’hui, je laisse la plume à l’équipe du site davidlaroche.fr . Ils vous donne 4 astuces pour augmenter votre bien-être intérieur . Bonne lecture !

À la différence du bonheur (état émotionnel lié à la production de sérotonine) et du plaisir (sensation agréable liée principalement à la production de dopamine), la notion de bien-être n’a pas une définition concrète. Elle ne peut être évaluée que de manière subjective. Son importance ne fait cependant aucun doute, déjà pour la simple et bonne raison que le bien-être contribue à la santé, que l’OMS définit en effet comme « un état de complet bien-être physique, mental et social (…) ». 

Bien au-delà, le bien-être intérieur peut avoir un impact non négligeable sur l’estime de soi et la productivité professionnelle, comme l’indiquent notamment des recherches menées par l’Université d’Oxford (1). Autant de raisons de savoir le cultiver et l’optimiser continuellement. Voici donc 4 astuces efficaces que vous pouvez appliquer dans ce cadre. 

Savoir faire preuve de gratitude

La gratitude consiste à être capable d’apprécier votre vie et les éléments qui la constituent, les personnes, les objets, les circonstances…

Développer la gratitude peut optimiser votre bien-être intérieur en ce sens que cela vous permettra d’apprécier tout ce que vous avez déjà, de profiter pleinement de votre existence, telle qu’elle est. 

Savoir apprécier le chemin que nous empruntons et le rythme de notre vie, accepter notre passé, non parce qu’il est exempt d’erreurs ou de peines, mais parce qu’il a fait de nous les personnes que nous sommes à présent, c’est cela la gratitude. Et tel un muscle, vous devez pouvoir la travailler constamment, pour être en mesure de franchir les différents niveaux de gratitude :

  • l’ingratitude, 
  • l’émotion de gratitude, 
  • l’humour de gratitude, 
  • et le trait de caractère. 

Apprendre à lâcher prise

lâcher prise pour être heureux

Pour éprouver un état de bien-être intérieur, il est tout aussi important de savoir lâcher prise, de fermer les yeux sur certaines situations de stress, d’inconfort ou d’irritation qui prennent parfois des proportions gigantesques dans notre esprit. On aimerait tous pouvoir lâcher prise, n’en avoir rien à faire de ces situations, passer outre, mais la réalité c’est que ce n’est pas toujours évident. 

Pourtant, lâcher prise permet de relativiser, de percevoir le bon côté des choses, de trouver du positif dans des situations que tout tend à dépeindre négativement et c’est de là que peut venir la sensation de bien-être. 

Lâcher prise consiste à prendre du recul pour percevoir dans chaque situation plus d’avantages que d’inconvénients, en acceptant que la vie est avant tout un équilibre entre plaisir et souffrance. D’autres techniques comme la respiration abdominale pourront également vous aider à lâcher prise.

Savoir vivre le moment présent

Cette notion peut être difficile à percevoir. En effet, il est facile de se focaliser sur l’idée selon laquelle nous sommes forcément constamment dans l’instant présent. Pourtant, plus d’une fois dans notre vie, nous pensons être présent, mais nous ne le sommes en réalité que de corps et pas d’esprit. 

Il arrive fréquemment que nous laissions notre esprit vagabonder, ce qui nous empêche de profiter pleinement de notre vie, de passer à côté des instants déterminants de notre existence. Il est important de savoir se recentrer sur l’instant présent, d’être pleinement acteur de notre vie, et de valoriser chacun des événements qui la rythment. 

Comme le dit si bien Charle Caleb Colton, « Le moment présent a un avantage sur tous les autres, il nous appartient ». 

Apprendre à développer la conscience des petits détails à travers nos cinq sens en priorisant les sensations corporelles, savoir ralentir quand tout semble s’emballer, se libérer de l’impatience, développer la gratitude, et surtout apprendre à bien respirer, profondément. Voici quelques clés pour vraiment vivre le moment présent. 

Apprendre à être soi-même

bien-être et estime de soi

L’idéale d’authenticité s’est démocratisée dans nos sociétés depuis la fin des années 1960, et est aujourd’hui devenue une véritable injonction dans le microcosme du développement personnel. Être soi-même, c’est avant tout éprouver un sentiment de plénitude avec son être véritable. Et il est démontré scientifiquement que cela a un impact déterminant dans la sensation de bien-être intérieur. 

En effet, une étude menée en 2014 par la chercheuse Güler Boyraz (2) a démontré que les personnes qui restent elles-mêmes en toutes circonstances éprouvent plus de bien-être que celles qui ne sont pas en accord avec leur être véritable, qui ne sont pas authentiques. (Fait intéressant: ce sentiment d’authenticité peut être générée par une position de pouvoir, duquel découle un bien-être, selon Daniel Heller) (3). 

Le bien-être ne découle pas d’un concours de circonstance heureuse. Il ne suffit pas de gagner au loto. Ce bien-être se cultive, s’apprend et s’entretient …

Il requiert du courage, de la motivation. 

N’aie pas peur d’avoir des actes de courage pour développer ton bien-être, car oui tu as le droit et tu mérites ce bien-être. Je t’invite à penser maintenant à cet objectif et à établir rapidement les étapes afin de progressivement trouver l’excellence en toi. 

Sources : 

  1. Auteur : Clément Bellet; Jan‐Emmanuel De Neve ; George Ward – Does Employee Happiness have an Impact on Productivity ? 
  2. Auteur: Boyraz, Güler Waits, J. Brandon Felix, Victoria A. – Authenticity, life satisfaction, and distress: A longitudinal analysis.
  3. Auteur: Daniel Heller de l’Université de Tel Avivy, Wei Qi Elaine Perunovic de l’Université de New Brunswick, et Adam Galinsky de la Columbia Business School.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *