La méditation en cinq étapes

7 novembre 2020 | Bien-être, Développement personnel | 0 commentaires

La méditation a le vent en poupe, comme le yoga. Et pour cause, elle a de multiples propriétés, autant sur le mental que sur le physique. 

Je te fais un petit récap non exhaustif :

Sur le plan psychologique: des séances quotidiennes de méditation permettent de combattre le stress, limitent les effets de l’anxiété et participent à la guérison de la dépression. 

Sur le plan physique: la méditation réduit les tensions musculaires, et favorise un meilleur sommeil. Elle joue également un rôle sur la bonne posture du corps et améliore le système immunitaire.

Sur le plan neurologique: elle favorise la concentration et stimule le cerveau. 

Sur le plan spirituel: elle permet un alignement entre le corps et l’esprit et facilite l’ancrage. Ainsi libéré des tensions, ton esprit sera tourné entièrement vers ton objectif. 

Si avec tout ça, je ne t’ai pas convaincu… 

Ah, oui, dernière chose. Comme tu seras détendu, bien dans ton corps, et dans ton esprit, le petit bonus c’est que ça booste la libido ! (Si tu es célibataire et en plein confinement, le plaisir solitaire c’est très bien aussi !)

La première étape : La tenue parfaite de méditation

Elle doit être confortable ! alors sors ton  pyjama déformé mais que tu adores, ton pilou pilou ou le vieux jogging pour tes dimanches de lendemain de fêtes (oui, oui, on en a tous un !)

Deuxième étape: La position pour une méditation au top

Si tu débutes, je te déconseille de méditer allongé les premiers temps. Sinon, c’est gros dodo assuré (même si c’est ton but) et tu ne ressentiras pas de la même façon les premiers bienfaits.

Donc, prends un tabouret ou installe-toi assis sur un coussin ou un tapis. Et non, pas sur ton fauteuil super moelleux ! (et tu sais pourquoi !!)

Si tu es sur un tabouret, tiens toi le dos bien droit et les pieds ancrés au sol. Si tu es par terre, tu peux: croiser les jambes, te mettre à genoux ou juste les jambes étendues.

Lors de ta séance, tu auras le droit de bouger un peu.

Troisième étape : la voix

Pas celle du loft, hein! Mais celle qui t’accompagnera lors de ton voyage intérieur. Avant toute chose, je te conseille d’écouter la méditation en amont, histoire d’être sûr que la voix te plaise. 

Quatrième étape : Par quelle méditation commencer? 

Je ne peux que t’encourager à télécharger des applications telles que « Petit Bambou » ou « Namatata ». Elles offrent des séances découvertes gratuites et sont très bien. En plus, elles sont progressives et la voix est agréable.

Sinon, tu en trouveras beaucoup sur Youtube.

Cinquième étape : la durée

La durée idéale lorsqu’on débute est d’environ 10 minutes. Plus court, tu n’auras pas le temps de te détendre correctement. Plus long, tu risques, soit d’éprouver de l’inconfort, soit de relâcher ton attention. Tu pourras augmenter les durées progressivement.

Le tout est de se sentir bien du début à la fin. 

Petite mise en garde : 

Comment ça, une mise en garde ? C’est dangereux la méditation ?

Non, bien sûr que non ! En revanche, si tu commences la méditation dans un moment douloureux de ta vie, une période de grande tristesse, il se peut que les émotions ressortent avec intensité.

Et c’est très bien, mais ça peut surprendre. Si cela t’arrive, surtout, laisse toi aller ! C’est que ton corps a besoin de tout lâcher, de tout évacuer. Prévois juste une boîte de mouchoirs à côté (conseil d’amie !)

Et il faut persévérer. Peu à peu, au fil des séances, l’émotion s’apaisera, deviendra plus douce, plus accueillante.

Sixième étape bonus !

Lorsque tu seras à l’aise, que tu arriveras à lâcher prise facilement, je te recommande de faire des méditations “ciblées”. C’est-à-dire que dans la formidable vidéothèque de youtube, tu peux trouver des thèmes très variés. Cela te permet de travailler sur un aspect en particulier. 

Par exemple, sur des chakras, sur l’abondance ou encore ton enfant intérieur. N’hésite pas à naviguer, (et à écouter, parce que, bon des fois, c’est pas folichon !) car tu peux tomber sur de vraies pépites. 

Il existe aussi plusieurs formes de méditations, je t’en cite quelques unes (les plus connues):

  • La méditation guidée
  • la méditation en pleine conscience
  • La méditation Vipassana
  • La méditation Zazen
  • La méditation tibétaine

J’espère que cet article t’a plu et qu’il t’a donné envie d’expérimenter cette pratique, simple, à portée de tous et gratuite !!

Dernier petit bonus: La Luna de l’ancrage peut vraiment t’aider dans ta pratique méditative, n’hésite pas à l’adopter !

La méditation en 5 étapes

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *